AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 madness. (ollie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ollie Russell

avatar

▪ SOME BLOSSOMS : 14

MessageSujet: madness. (ollie)   Ven 8 Jan - 1:01


(Russell, Ollie)
be the best version of you
©tumblr/unknown.

nom complet • Russell, un nom commun qui se fond dans la masse, qui ne sort pas du lot. Ollie pour tout prénom. Un patronyme parmi tant d'autres en somme.  âge, date de naissance • à peine vingt-quatre ans, depuis le deux janvier si l'on veut préciser ne serait-ce qu'un minimum, et déjà un tas d'aventures palpitantes à son actif. origines et nationalité • Ollie, il a été élevé dans ce que certains appellent l'american dream, sous la bannière étoilée. Américain de nationalité, il en oublie parfois ses brèves origines anglaises. job, études • tout petit, Ollie, il voulait vivre de grands espaces et d'histoires à la Indiana Jones. Alors il s'est donné les moyens de parcourir le monde en filmant ses péripéties. Vloggeur, il a pas eu d'autres choix que de se trouver un job de garagiste depuis son retour en ville. statut civil • quand on partage sa vie entre les avions et les routes, il n'y a pas vraiment de place pour l'amour. Mais qui sait, son retour fera peut-être renaitre d'anciennes histoires presque oubliées. à hoover depuis • hoover, c'est sa ville natale. Celle qui l'a vu faire ses premiers pas puis courir en couche culotte dans le jardin de la maison familiale. Revenu depuis quelques semaines, cela faisait quatre ans qu'il n'avait pas respiré l'air frais de l'Alabama. les pays visités • du Brésil à la Nouvelle Zélande en passant par le Burkina Faso, Stockholm et Bombay. Ollie, il avait vingt ans quand il est parti à l'assaut du monde alors, des pays, il en a vu pas mal pour son âge. statut familiale • Enfant unique, on ne peut pas dire qu'il ait connu ses parents. Tragiquement décédés lorsqu'il était enfant, Ollie a été élevé par ses grands parents dont il a toujours été proche. Récemment, c'est son grand-père qui a tiré sa révérence alors, sa famille, elle ne se résume plus qu'à sa grand-mère. boite à souvenirs • un Polaroïd offert par son grand-père pour fêter son entrée au collège. Une photographie du mariage de ses parents jaunie par le temps. Un bracelet en corde qu'il porte toujours au poignet, réalisé par un enfant rencontré lors d'une mission humanitaire. Puis le vieux paquet de cigarettes aux tiges abimées qui a scellé, à sa façon, son amitié avec Teddy. musique du moment • See You Again - Wiz Khalifa ft. Charlie Puth. rêves d'enfants & souhaits pour le futur • Son rêve d'enfant, vivre au jour le jour sans avoir à se soucier de demain, Ollie l'a réalisé. À présent, tout ce qu'il souhaite, c'est d'avoir la chance de rattraper le temps perdu, d'essayer d'au moins toucher du doigt à toutes ces choses qu'il n'a pas pris le temps de regarder autrefois et qui se trouvaient juste sous ses yeux. traits de caractère • Ollie, il a ce petit côté immature des gosses qu'on a eu tendance à surprotéger. À vrai dire, c'est juste un profit qu'il a tiré de son éducation car, au fond, il a pas mal la tête sur les épaules. Sans ça, il n'aurait certainement pas survécu sur la route. Tête brûlée et impulsif, il agit rarement après réflexion et attend avec impatience ce que chaque jour peut lui offrir de nouveau. Curieux et optimiste de nature, les récents événements survenus dans sa vie lui ont apporté ce côté nostalgique du rien n'est acquis. Censé dans ses propos quand il le faut, il garde une part sarcastique et un humour vaseux. groupe • boomerang.



♡ I love the southern moonlight  
Ollie, c'est l'histoire triste du gamin qui perd ses parents. Trop jeune, trop innocent. Il a pas compris, bambin qu'il était, cette tristesse qui entourait les gens près de lui. Ça aurait pu l'affecter s'il avait compris ce qui se déroulait sous ses yeux juvéniles. Mais, ironiquement, la vie n'était pas décidée à lui mettre consciemment ce poids sur les épaules. Alors la colère, la tristesse et le deuil, Ollie, il n'a pas connu ces choses. Et, étrangement, c'est peut-être la raison qui le pousse, malgré tout, à se sentir si proche de ses défunts géniteurs. Ollie, c'est devenu l'histoire d'une seconde chance. La lueur qui brille dans le noir, élevé par des grands-parents à qui le destin n'avait offert qu'un enfant, ignorant leurs rêves de famille nombreuse.  D'aussi loin qu'il s'en souvienne, Ollie a toujours aimé les grands espaces. Partant à l'aventure dans la campagne environnante, s'émerveillant de la moindre chose. Alors, c'est naturellement qu'il a voulu explorer bien plus loin en grandissant. Plus loin que les alentours d'Hoover, plus loin que la frontière américaine, au delà des océans. C'est l'apogée des nouvelles technologies, de l'internet et la mode du vlog qui lui a permis de réaliser ses envies de découvertes. Une caméra au poing, un brin de curiosité, de la débrouillardise, et il était parti sur les routes internationales avant même de s'en rendre compte. Ouais, on peut dire qu'Ollie il a, en quelque sorte, trouvé le remède miracle à sa claustrophobie. Le coeur qui manque de s'échapper de sa poitrine, les joues légèrement colorées et les pensées incohérentes. Tout ça, c'est arrivé quand son regard adolescent a croisé celui d'Ezra pour la première fois. Une première fois qui lui a fait prendre conscience qu'il n'avait jamais regardé une fille de la manière dont il le regardait lui. Perdu, âge bête et en quête de soi-même, Ollie a pas compris ce qui pouvait bien lui arriver. Personne lui avait dit que c'était ok de préférer les garçons, c'est Ezra qui lui a appris. Au final, Ollie, même s'il ne le montre pas souvent, c'est le genre de type à être touché par la beauté du monde. Par les petites choses de la vie et les gestes spontanés qui semblent insignifiants mais qui changent tout. Une fleur qui éclos, la forme des flocons de neige, le sourire qui vient effacer les larmes ou même une banale salutation lancée à un inconnu dans la rue. Ça le rend empathique, certains jours un peu plus que les précédents, parfois jusqu'à ne plus savoir dissocier ses propres sentiments de ceux des autres. Si on veut parler d'Ollie et le faire bien, il faut mentionner Teddy et cette drôle d'amitié qui a débutée au collège. Teddy, elle est sortie de nulle part, avec ses cheveux de feu et son paquet de Marlboro. Un ton de défi, une cigarette qu'on allume puis Ollie qui crache ses poumons. Teddy qui rigole et un lien qui nait. Amour vache, premières grosses conneries. Au début, Teddy, c'était la fille un peu pommée qui savait pas quoi faire pour attirer l'attention. Des opposés qui s'attirent. Confidents. Meilleurs amis rapidement devenus indissociables. Alors, c'était comme une évidence quand Ollie a prit la route, que Teddy parte avec lui. Parce qu'ils se le sont promis, amis jusqu'au bout du monde. Ollie, c'est ce gars un peu prévisible, un peu attachant, énervant parfois. Celui qui déambule dans les rues en skate-board alors qu'il est complètement nul. Celui qui fait des combats de sabre laser déguisé en Obi-Wan. Celui qui aide la vieille dame du coin à traverser la route. Celui qui accorde plus d'importance aux détails qu'à tout ce qui parait évident. Ollie, il est plein de petites choses, de petites attentions, d'imperfections aussi. Pas forcément celles que vous voudriez, mais c'est pas grave. Il a jamais aimé entrer dans le moule de toute façon.



pseudo, prénom • coraline. âge, pays • 20, france. avis sur le forum • une petite perle. type de personnage • inventé. avatar • cody saintgnue. dédicace & autre • free hugs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ollie Russell

avatar

▪ SOME BLOSSOMS : 14

MessageSujet: Re: madness. (ollie)   Ven 8 Jan - 1:01


la pire erreur à faire est de
constamment avoir peur
de faire une erreur

©elbert hubbard.


J'ai jamais eu de soucis étant petit. Pourtant, je me souviens encore de leurs regards. De leurs regards et de cette aura pesante. Des vêtements noirs, des mines maussades. Les gens désolés. Mais désolés de quoi ? De la mort de mes parents ou de leur impuissance ? Et moi, le regard incompréhensif, je les observe pleurer deux fois. Une fois sous le coup de la tristesse du moment et une fois pour moi, le gamin orphelin.

« Tu devrais arrêter de le dévorer du regard comme ça. » D'un geste un peu trop brusque pour être totalement naturel, Ollie replonge la tête dans son casier. « Je ne le dévore pas du regard. » Teddy hausse les épaules. Elle a les yeux posés sur la marée d'adolescents et le nez plissé, comme si elle parvenait à sentir les hormones surexcitées par cette fin de journée annonciatrice de vacances scolaires. « J'ai entendu dire qu'il serait à la soirée de Blake ce soir. Mais j'dis ça, j'dis rien. » Peste rusée et fourbe. Il l'a toujours su, Ollie, que sa meilleure amie était du genre manipulatrice. Alors il ne relève pas, choisissant avec application les cahiers de révision qu'il n'ouvrira même pas. Juste pour la forme. « Puis, c'est l'anniversaire de la mort de tes parents aujourd'hui, ça te fera du bien de sortir. » Qui a dit que Teddy était pleine de tact ? Personne. Soupire résigné et sourire calculateur, elle sait qu'elle a gagné. Comme toujours. Qu'il lui suffit d'insister ne serait-ce qu'un peu pour que son ami hisse le drapeau blanc. Facilité déconcertante dont elle tire amplement profit. « On se retrouve au diner à vingt heures ? »

C'est dingue de ce dire que les choses changent en grandissant. Sans qu'on ne s'en aperçoive. Parce qu'on était tellement certains qu'elles étaient acquises, qu'on a fini par ne même plus y prêter la moindre attention. C'est triste aussi, un peu. De finalement prendre conscience de tout ce qu'on a manqué, de tout ce qui était sous nos yeux tandis qu'on passait à côté. Habitués, sans un regard en arrière.

Le Polaroïd qui tourne entre ses mains, les souvenirs dans la tête et cette fâcheuse impression de temps perdu, de moments ratés. « Pourquoi il ne me l'a pas dit ? » Sourire bienveillant tatoué de deuil, sa grand mère fait glisser ses doigts trop fins dans la chevelure d'Ollie. « Il ne voulait pas t'inquiéter. Tu sais bien qu'il était tellement fier de toi, de son petit-fils qui parcourt le monde. Il savait que tu serais rentré, que tu aurais tout lâcher si tu avais su. Et c'était la dernière chose qu'il voulait. Que tu abandonnes ton rêve pour lui. » Les yeux bleutés embués, Ollie retient ses larmes sans vraiment savoir pourquoi. Peut-être que c'est son inconscient qui lui crie de rester fort. Fort pour elle, la seule famille qu'il lui reste. Ou peut-être qu'il a l'impression qu'il n'a pas le droit. Pas le droit de pleurer alors qu'il ne l'avait pas fait. Qu'il n'était pas revenu en quatre ans, se contentant de cartes postales et d'appels téléphoniques depuis de vieilles cabines déglinguées. « Je suis désolé. Désolé qu'il ait fallu que ça arrive pour que je comprenne qu'il était temps de rentrer à la maison. »

Je me souviens de ce gosse au Burkina Faso. Pourquoi lui en particulier, j'en ai aucune idée. Je sais juste que je m'étais senti proche de lui sans réellement en comprendre la raison. Surement qu'il avait besoin de moi autant que j'avais besoin de lui. Et c'est dommage que ça ait à résonner comme un regret mais, j'étais plus occupé à aider mon prochain alors que c'était ma famille qui avait le plus besoin de moi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Al O'Connor

avatar

▪ SOME BLOSSOMS : 50

• I HOPE IT RAINS.
▪ grocery list :
▪ wildflowers:
▪ availability: open
MessageSujet: Re: madness. (ollie)   Ven 8 Jan - 1:23

Quel choix d'avatar !

Bienvenue et bon courage pour ta fiche ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ollie Russell

avatar

▪ SOME BLOSSOMS : 14

MessageSujet: Re: madness. (ollie)   Ven 8 Jan - 10:16

dylan
merci à toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eryn Starkiller

avatar

▪ SOME BLOSSOMS : 50

• I HOPE IT RAINS.
▪ grocery list :
▪ wildflowers:
▪ availability: free
MessageSujet: Re: madness. (ollie)   Ven 8 Jan - 16:32

Je plussoie pour l'avatar & puis ton début de fiche ouf j'aime beaucoup ta plume
Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liv Tsereli

avatar

▪ SOME BLOSSOMS : 17

• I HOPE IT RAINS.
▪ grocery list :
▪ wildflowers:
▪ availability:
MessageSujet: Re: madness. (ollie)   Ven 8 Jan - 16:37

Bienvenue!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ollie Russell

avatar

▪ SOME BLOSSOMS : 14

MessageSujet: Re: madness. (ollie)   Ven 8 Jan - 18:31

merci à vous deux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Summer Mayfair
(the heaviness that I hold in my heart belongs to gravity)
avatar

▪ SOME BLOSSOMS : 117

• I HOPE IT RAINS.
▪ grocery list :
▪ wildflowers:
▪ availability: available.
MessageSujet: Re: madness. (ollie)   Ven 8 Jan - 19:00

Quelle plume.
Bienvenue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ollie Russell

avatar

▪ SOME BLOSSOMS : 14

MessageSujet: Re: madness. (ollie)   Ven 8 Jan - 23:19

merci mon chat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alfie Maitland
gotta kiss myself I'm so pretty
avatar

▪ SOME BLOSSOMS : 211

• I HOPE IT RAINS.
▪ grocery list :
▪ wildflowers:
▪ availability:
MessageSujet: Re: madness. (ollie)   Dim 10 Jan - 11:49

J'adore le personnage, je valide, bon jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemonmoonpies.forumactif.be
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: madness. (ollie)   

Revenir en haut Aller en bas
 
madness. (ollie)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [WhB] [93] 2*1300 - 29-30/10/2011 - October Madness III
» [PLATE-FORME] Alice madness returns
» [Joueur de Flûte] Sourire tel un Chat du Cheshire
» instagram.com/ollie-gmk

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: • IF THIS WAS A MOVIE :: - We're made of starlight :: Come Back... Be Here-
Sauter vers: