AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 cut the rope.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ewa Owen

avatar

▪ SOME BLOSSOMS : 4

MessageSujet: cut the rope.   Mer 6 Jan - 20:03


(owen, ewa)
I hope our memories are short and beautiful.
©hailee-steinfld.tumblr/ikon - apology.

nom completowen, ces quatre lettres gravées sur ce panneau en bois qui s'envolait avec le vent. ce panneau accroché à cette maison qui abritait une famille secrètement brisée. cette famille parfaite aux yeux de tous. mais qui ne l'était pas vraiment. ewa, la dernière petite fille qui peupla pour la dernière fois ces photographies. cette petite fille assise sur son vélo, les cheveux attachés en deux petites couettes parallèles, rebondissant à chaque petit caillou écrasé. la plupart du temps, w.w décore les feuilles, l'encre les troue, w.w fait de l'ombre à ewa, à owen. w.w, ça cache tout. son identité et ses secrets. âge, date de naissancedix-neuf petites fleurs décorant sa robe d'enfant. des fleurs factices. des fleurs qui fanent et qui disparaissent au fil du temps. la première fleur blanche s'ouvrit en plein printemps, un deux mai, pourtant dans un paysage ravagé par cette guerre familiale.  origines et nationalité • fleur américaine qui n'a jamais connu d'autres paysages, d'autres terres. job, étudesétudiante en littérature au comportement rebelle mais aux résultats plus que brillants.   statut civil • le cœur secrètement pris par un homme détesté par sa famille. cet homme, le père de l'enfant qui grandit en elle dans le mensonge. à hoover depuis • depuis que le compteur affiche zéro. statut familiale • des parents divorcés depuis ses cinq années, mais qui vivent sous le même toit pour le bien de leurs enfants. des enfants, qui sont , en tout, cinq. une famille en guerre contre une autre. l'argent qui taille les veines, toujours. boite à souvenirsune jolie couronne de fleurs blanches appartenant à sa sœur morte trop tôt. musique du momentrun, de bts. l'asie qui roule dans ses oreilles, qui bloque les souvenirs et les problèmes pendant des minutes éphémères. rêves d'enfants & souhaits pour le futur • ewa souhaite que sa mère quitte la maison familiale et que la paix, qu'elle n'a jamais connu, revienne. être écrivaine, raconter des histoires dans lesquelles elle plongerait, seulement des rêves d'enfants qui se réaliseront peut-être. traits de caractère • la petite fille sage, aux allures innocentes, pratiquement disparue des tableaux. injustement effacée par ces gens qui se sont querellés pendant des années devant ses yeux. à présent une grande fille, à la rancune qui lui mord les doigts. à la sensibilité qui s'empile quelque part, mais qui ne s'effondre jamais. aux mensonges qui bordent ses lèvres mais qui ne sont jamais dis. à cette intelligence qui se cache dans son crâne, mais qui n'est jamais soupçonnée.  groupe • whiskey.



♡ I love the southern moonlight  
l’oisillon est encore dans le nid, très mal installé avec la paille qui lui rentre dans le derrière. l'oisillon ne sait pas pourquoi il est encore là, peut-être que ses ailes ne sont pas encore opérationnelles. peut-être. il n'a jamais essayé de voler. - l'oisillon aime faire entendre sa belle voix, mais seulement à lui-même. devant les autres, c'est impossible. la honte et la gêne lui ronge les plumes jusqu'à ce qui ne reste plus rien. - l'oisillon est peureux, aussi. la plus petite des coccinelles le fait hurler. le plus gros des chevaux s'évanouir. le plus mignon des chiens frémir. dès que ses plumes caressent l'eau, la panique le saisit et les larmes roulent. - cet oisillon n'aime pas l'alcool, ni la cigarette, ni la drogue, ni même les fêtes. il n'aime pas ce montrer, il n'aime pas qu'on parle de lui. - il aimerait fendre l'air asiatique, celui de la corée, de la chine, du japon ou de hong-kong pourquoi pas. mais il veut s'envoler loin d'ici, loin d'eux, loin des problèmes. - l'écriture, une de ces passions qui permet à son cœur de battre. tout comme la lecture, les séries télévisées et les dessins animés. - l'oisillon parle, ce qui peut être étonnant, six langues. avoir du temps libre lors des disputes ça aide. il peut actuellement parler le russe, le français, l'espagnol, l'allemand, le coréen et le mandarin malgré son accent américain omniprésent. - allergique au maquillage, aux cacahuètes, la poisse. - l'oisillon ne supporte pas les magasins, il ne peut pas y rester plus de cinq minutes. en fait, il a surtout horreur des magasins de vêtement. des livres et de musique, ça va.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ewa Owen

avatar

▪ SOME BLOSSOMS : 4

MessageSujet: Re: cut the rope.   Mer 6 Jan - 20:03



Prénom Nom
un mot
Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit.
Prénom Nom
un mot
Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit.



Prénom Nom
un mot
Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit.
Prénom Nom
un mot
Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ewa Owen

avatar

▪ SOME BLOSSOMS : 4

MessageSujet: Re: cut the rope.   Mer 6 Jan - 20:03



Prénom Nom
un mot
Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit.
Prénom Nom
un mot
Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit.



Prénom Nom
un mot
Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit.
Prénom Nom
un mot
Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit.


à vous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: cut the rope.   

Revenir en haut Aller en bas
 
cut the rope.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lamp oil? Rope? bombs? You want it? It's yours my friend! As long as you have enough rupies!
» L'Atelier de Rope'
» La Méthode Rope' pour la création de sims réalistes.
» Mes projets de jeu vidéo: Grab n shoot & Rope
» Rope a plus d'une corde a son arc.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: • IF THIS WAS A MOVIE :: - all the trees change in the fall :: You look a little closer-
Sauter vers: