AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 maybe we found love right where we are. (drew)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dona Nichols

avatar

▪ SOME BLOSSOMS : 29

• I HOPE IT RAINS.
▪ grocery list :
▪ wildflowers:
▪ availability:
MessageSujet: maybe we found love right where we are. (drew)   Mar 5 Jan - 19:48


maybe we found love right where we are.

THE LITTLE SUGAR, CINQ JANVIER DEUX-MILLE SEIZE.
Son cœur battait la chamade. Elle avait enfilé ses plus beaux vêtements, s'était apprêtée du mieux qu'elle avait pu. Pour lui, pour ses beaux yeux. Pour ce regard qui se voulait si envoutant. Enfin. Elle avait attendu ce moment tellement longtemps. Elle voyait cela en quelque sorte comme un rencard. Peut-être avait-elle tort, mais elle aimait à croire que ce rendez-vous était un rendez-vous amoureux. Elle expira profondément, plus anxieuse que jamais. Comme s'ils s'apprêtaient à se rencontrer pour la première fois. Ce qui était quelque part dérisoire, puisqu'il l'hébergeait depuis peu. Sa peur était certainement due au contexte qui se voulait cette fois différent. Ils se retrouvaient ensemble, tous les deux, en dehors de l'appartement. Et c'était presque devenu inespéré pour la jeune femme qui mourrait d'envie de crier son amour sur tous les toits. Elle était en avance. Comme d'habitude. Dona était toujours celle qui attendait l'autre. Dans toutes ses relations, tout le temps. Elle regardait sa montre toutes les cinq secondes, tapotait du pied, inspirait et expirait intensément, trop fort. Puis, il arriva enfin, mettant ainsi fin à tout ce stress qu'elle avait éprouvé en l'attendant. Pendant une fraction de secondes, elle s'était même demandée s'il allait réellement venir. Elle se leva donc de sa chaise pour venir l'approcher et le serrer dans ses bras, comme elle avait l'habitude de le faire. Elle tentait tant bien que mal de cacher son immense joie, mais quiconque connaissait Dona savait que cette dernière était incapable de dissimuler quel que sentiment que ce soit. "Je voulais commander pour nous deux, puis je me suis rendue compte que ça ne se faisait pas et puis, surtout, que pour une ancienne stagiaire, je ne sais toujours pas comment tu bois ton café." Elle était maladroite, peut-être trop directe, avait certainement oublié les codes sociaux qu'on lui avait appris, mais c'était du Dona tout craché. Elle reprit donc place sur sa chaise, puis laissa enfin paraître ses émotions, avec un large sourire qui vint se dessiner sur ses lèvres. "Je suis contente de te voir." Elle brûlait d'envie de l'embrasser, mais ne voulait pas le brusquer ou l'effrayer en prenant elle-même les initiatives qu'il était préférable qu'il prenne lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drew Maitland

avatar

▪ SOME BLOSSOMS : 92

• I HOPE IT RAINS.
▪ grocery list :
▪ wildflowers:
▪ availability:
MessageSujet: Re: maybe we found love right where we are. (drew)   Mar 5 Jan - 23:16


---------
maybe we found love
right where we are.
Posté devant un petit miroir accroché à la porte de sa chambre, Drew s'admirait. Oui, il s'admirait. Il se trouvait plutôt pas mal pour ce rendez-vous avec Dona. Bon, il essayait presque de mettre toutes les chances de son côté, même si il n'en avait pas vraiment besoin. Il le savait qu'elle était intéressée par lui. Elle lui avait clairement dit. Oui parce que Dona n'est pas comme lui. Elle n'a pas peur de dire ce qu'elle ressent avec les gens. Peut-être même un peu trop. Peut-être qu'elle tombe souvent amoureuse, un peu trop vite et peut-être qu'elle redescend très vite de son petit nuage. Elle semble très extrémiste dans ce qu'elle ressent cette demoiselle et Drew l'avait bien comprit. Alors peut-être qu'elle s'était, tout simplement, un peu trop enflammée avec lui, après cette nuit passée dans son lit. Quelques années auparavant, il était tombé amoureux, très amoureux d'une fille. Mais après quelques mois passés en couple, quelques petites années, il s'est rendu compte qu'elle le trompait et il ne veut plus jamais revivre ça. Heureusement, il s'en était vite remit, mais une deuxième fois sera de trop. Enfin bref, il ne voulait pas généraliser, mais il voulait y aller doucement avec Dona. Après s'être préparé convenablement il se rendit alors au little sugar. Elle vivait chez lui et Lily, sa colocataire et anciennement voisine d'enfance. Ils dormaient ensemble et l'envie irrésistible de l'enlacer le soir dans le lit était juste insoutenable. Il l'avait fait, plusieurs fois, mais avant d'aller encore plus loin dans leur relation, il voulait en savoir plus. Et rien de mieux qu'un lieu neutre.
Elle était déjà assise à la table du café. Un sourire aux lèvres, il entra dans la boutique et se rendit vers elle. Avant qu'il n'arrive à la table, elle se leva de la chaise pour s'inviter dans ses bras. Un geste qui le fit sourire, amusé. Elle n'arrivait donc jamais à prendre sur elle. Néanmoins, ce geste ne lui avait pas du tout déplu. "Je voulais commander pour nous deux, puis je me suis rendue compte que ça ne se faisait pas et puis, surtout, que pour une ancienne stagiaire, je ne sais toujours pas comment tu bois ton café." Ah, il venait de se rendre compte qu'elle était plus stressée que lui. Elle se défait alors de l'étreinte amimoureuse puis reprit place sur la chaise sur laquelle elle s'était assise pour l'attendre. - Eh! T'en fais pas. C'est de ma faute, je suis un peu en retard. Ou alors, c'est toi qui est en avance. - Il s'assoit à côté d'elle. Dona était vraiment magnifique. Elle s'était faite belle pour lui et il ne pouvait en être que fier. Néanmoins, il était persuadé qu'elle n'avait pas grand chose à faire pour être belle. Il l'avait déjà vu le matin démaquillée et il aimait tellement ça. "Je suis contente de te voir." Il avait envie de lui dire que même s'ils s'étaient vus hier soir, elle lui avait terriblement manqué aussi. Il sourit amusé et lui dit en haussant les épaules. - Je te manques déjà depuis hier soir ? - Ils passèrent la commande et en attendant le serveur, il la fixa discrètement. Un blanc, un ange passe. Il ne savait pas trop quoi dire, quoi faire. Il la regardait et essayait tant bien que mal de lire en elle. Que ressentait-elle vraiment ? L'aimait-elle autant qu'elle pouvait le penser ? Et pourquoi un coup de foudre, ça n'arriverait qu'à lui ? Oui, parce que même s'il prétend le contraire, il est presque certain d'avoir eu un coup de coeur. Peut-être pas dès le premier jour, mais au moins dès la première nuit qu'ils ont passés ensemble. Elle lui a complètement fait chavirer le coeur et bien qu'il ne le montre pas, cela lui fait peur. - Sinon, tu te sens bien à l'appartement ? - Ah enfin il engage la conversation /applaudissements/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dona Nichols

avatar

▪ SOME BLOSSOMS : 29

• I HOPE IT RAINS.
▪ grocery list :
▪ wildflowers:
▪ availability:
MessageSujet: Re: maybe we found love right where we are. (drew)   Mer 6 Jan - 1:15


maybe we found love right where we are.

Même si tout laissait penser le contraire, Dona n’avait pas eu tellement de relations dans sa vie. Certes, elle tombait amoureuse aussi souvent qu’elle changeait de culotte, mais cela ne voulait en rien dire qu’elle franchissait à chaque fois le cap avec tous ses béguins. Autrement, plus personne ne la prendrait au sérieux. Enfin, c’était tout de même un peu le cas. Les garçons avaient parfois du mal à la penser sincère. Mais, Dona s’en fichait maintenant. Parce que pour une fois, ce qu’elle ressentait était différent. Alors, oui, à la minute où elle croisa son regard, son cœur chavira. Mais pas de la même manière que les autres fois. Certes, c’était d’abord son physique qui lui avait plu. Ses yeux bleus, presque gris, sa silhouette allongée. Puis, derrière ça, il y avait eu sa personnalité. Ce Monsieur Ronchon qui n’en était en réalité pas un. Toutes ces idées que Dona s’était faite de lui et qui s’étaient, avec le temps, avérées fausses. Oui, c’était une évidence : il n’avait rien à voir avec les autres. Peut-être était-ce leur relation qui était différente ? Cette façon de se comporter comme  des "amis" pour ensuite dormir dans le même lit et se surprendre à parfois s’enlacer le soir. C’était ambigu, presque dérangeant et pourtant tellement intriguant pour la jeune femme qui ne rêvait que d’une chose: débuter une réelle histoire. Mais, elle l’avait vu par le passé, accélérer les choses n’avait jamais rien présagé de bon. Alors, elle prenait son mal en patience et suivait le rythme lent- trop lent pour elle- de Drew qui semblait avoir du mal à exprimer ses émotions. D’ailleurs, ceci tourmentait la jeune femme. Elle qui avait l’habitude de toujours dire tout ce qu’elle avait sur le cœur devait maintenant faire face à un handicapé de l’amour. Drew était discret. Tellement discret que Dona ne cessait de remettre en question la réciprocité de ses sentiments. Au final, seuls ses quelques gestes tendres le soir lui donnaient vraiment l’impression qu’il l’appréciait. Bon, il y avait eu cette nuit aussi, évidemment. Mais rien de plus.
"Eh! T'en fais pas. C'est de ma faute, je suis un peu en retard. Ou alors, c'est toi qui est en avance." À ces mots, Dona se mit à rire nerveusement, quelque peu gênée par la situation. Évidemment que c’était elle qui était arrivée en avance. Dona rimait presque avec avance. "Oh, peu importe.. L’important c’est que personne n’ait posé de lapin à l’autre." Elle n'avait pas réellement dit ça ? Si ? A la seconde où elle prononça ces mots, la jeune femme le regretta. Elle en disait trop encore une fois. Drew n’avait certainement pas besoin de savoir qu’elle avait appréhendé le fait qu’il ne vienne peut-être pas. Pour se rattraper, elle exprima sa joie de le revoir. Depuis la veille, oui. "Je te manques déjà depuis hier soir ?" Elle ricana toujours aussi nerveusement. Il avait le don de la mettre mal à l’aise. Comme si elle ne l’était pas déjà assez comme ça. "Non, évidemment que non, c’était une façon de parler.", dit-elle en levant les yeux, prenant un air amusé, voulant se la jouer moins fleur bleue que ce qu'elle n'était vraiment. Menteuse. Elle le pensait réellement. Elle était contente de le voir et il lui avait effectivement manqué. Alors qu’ils attendaient le serveur qui était parti avec leurs commandes, un blanc vint s’installer entre eux. Gênant. Dérangeant. Ses yeux posés sur la jeune femme rendaient la situation encore plus embarrassante pour elle. Elle se sentait comme observée, presque analysée. Puis, enfin, il brisa ce silence qui devenait doucement insoutenable. "Sinon, tu te sens bien à l'appartement ?" Il était aussi doué qu’elle pour engager la conversation. C’était rassurant, quelque part. "Super bien ! Et si je peux faire quoi que ce soit pour te remercier, surtout n’hésite pas." Puisque après tout, il lui avait quand même rendu service.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drew Maitland

avatar

▪ SOME BLOSSOMS : 92

• I HOPE IT RAINS.
▪ grocery list :
▪ wildflowers:
▪ availability:
MessageSujet: Re: maybe we found love right where we are. (drew)   Mer 6 Jan - 23:22


---------
maybe we found love
right where we are.
Cette fille était tellement intrigante. Il se demandait que pouvait-elle réellement penser ? Que se passait-il dans sa petite tête ? Drew pensait certainement passer à l'action, enfin en savoir plus sur ses sentiments à la demoiselle. "Super bien ! Et si je peux faire quoi que ce soit pour te remercier, surtout n’hésite pas." Une réponse qui ne manqua pas de le faire rire. Sa présence était déjà le meilleur des remerciements, mais il ne comptait pas lui dire, ça non. - Pour me remercier... très bonne question! - Il fit mine de réfléchir. Puis se lança sur un ton enjoué. - Pourquoi pas me faire un bon petit plat pour demain soir ? A moins que tu ne sois plus là demain soir. - termina-t-il sa phrase avec une petite moue. Si elle devait partir un jour, il s'en rend compte et ça le ferait bien chier. Parce que malgré qu'il ne montre rien, il se sent bien lorsqu'elle est là, tout près. Faye le détesterait de voir à quoi il joue à ce moment même. Elle lui donnerait un bon coup de pied au cul pour qu'il se bouge un peu et fasse le premier pas. Hier soir, il l'avait enlacée lorsqu'elle s'était endormie. Enfin ça c'est ce qu'il pensait, mais il n'en était rien. La demoiselle était bel et bien éveillée. Il se racla la gorge et alors qu'il était entrain de poser sa main sur celle de Dona, le serveur arriva au moment où sa main allait se poser sur la sienne. Il stoppa directement son action et mal à l'aise, il prit son porte-feuille et en sortit sa carte bancaire une fois le ticket en main. - Je reviens, je vais payer comme ça ce sera fait. - Il sourit bêtement et se rendit à la caisse pour payer les commandes. Une fois les commandes payées il revint s'asseoir. Quelques instants plus tard, il dit alors sur un ton décidé - Ah oui, où j'en étais... il m'a coupé. - il posa délicatement sa main sur celle de la demoiselle puis entremêla ses doigts avec les siens.  - Je te disais tout à l'heure que tu ne serais peut-être plus là demain soir... mais saches que je ne le veux en aucun cas. Je me sentirais bien seul dans mon lit sans toi. - Il plongea ses yeux bleus azur dans ceux de Dona.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dona Nichols

avatar

▪ SOME BLOSSOMS : 29

• I HOPE IT RAINS.
▪ grocery list :
▪ wildflowers:
▪ availability:
MessageSujet: Re: maybe we found love right where we are. (drew)   Jeu 7 Jan - 17:20


maybe we found love right where we are.

Il riait. Ce qui déclencha un rire nerveux du côté de Dona aussi. Pourquoi riait-il ? Qu’avait-elle dit de si drôle ? Puis, un large sourire vint se dessiner sur les lèvres de la jeune femme face à sa réponse : "Pourquoi pas me faire un bon petit plat pour demain soir ? A moins que tu ne sois plus là demain soir. " C’étaient ce genre de remarques qui faisaient craquer Dona. Puis, cette petite mine triste qu’il affichait n’arrangeait pas franchement les choses. Il tenait donc à elle. Et, Dona sautait intérieurement de joie. Elle voyait en quelque sorte cela comme une déclaration de la part de son beau brun. Il venait indirectement de lui avouer qu’il voulait la voir rester, quand même. Ce n’était pas rien. Puis, comme si cela ne suffisait pas, la jeune femme remarqua sa main qui se frayait doucement un chemin jusque la sienne. Du moins, qui tenta. Parce qu’alors qu’il s’apprêtait à lui dire quelque chose qui, elle était sûre, allait la faire fondre, le serveur vint les couper. C’était un ascenseur émotionnel pour la jeune femme. Elle sourit, gênée, et insulta intérieurement le bougre qui venait de couper ce moment d’émotion. Drew sortit aussitôt son portefeuille de sa poche pour en extirper une carte bancaire.  "Je reviens, je vais payer comme ça ce sera fait. " Elle eut à peine le temps de lever le doigt que Drew était déjà à la caisse. La jeune femme était gênée. Il avait déjà la gentillesse de l’héberger chez lui. Alors elle était en quelque sorte mal à l’aise que ce soit lui qui paye pour eux. Puis, il revint et elle lui adressa un sourire en guise de remerciement. "Ah oui, où j'en étais... il m'a coupé." Sa main prit enfin place sur celle de Dona et au contact de sa peau contre la sienne, son corps tout entier se mit à frémir. "Je te disais tout à l'heure que tu ne serais peut-être plus là demain soir... mais saches que je ne le veux en aucun cas. Je me sentirais bien seul dans mon lit sans toi." Dona eut du mal à contenir ses émotions, alors quand il plongea son regard dans le sien, la jeune femme attrapa soudainement le visage de Drew entre ses mains et s’avança pour venir déposer un baiser sur ses lèvres. Elle en mourrait d’envie depuis des jours. C’était peut-être déplacé- certainement, déplacé- mais il lui avait en quelque sorte tendu une perche. Aussitôt détachée de lui, la jeune femme baissa le regard en se pinçant les lèvres, finalement embarrassée. Elle regrettait presque déjà son geste. "J-je, je suis désolée." Elle ne savait plus où se mettre et ses mains qui faisaient de grands gestes ne faisaient qu'appuyer son embarras. On ne lui avait donc jamais appris à maîtriser ses pulsions ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drew Maitland

avatar

▪ SOME BLOSSOMS : 92

• I HOPE IT RAINS.
▪ grocery list :
▪ wildflowers:
▪ availability:
MessageSujet: Re: maybe we found love right where we are. (drew)   Jeu 7 Jan - 23:15


---------
maybe we found love
right where we are.
"J-je, je suis désolée." Venait-elle de déclarer une fois l'avoir embrassé. Oui, elle n'avait pas pu s'en empêcher surement et la honte devait être sur lui. Comment avait-il lui laisser faire le premier pas ? Comment pouvait-il laisser traîner les choses d'une telle manière ? Lui même se demandait pourquoi. Lorsqu'une fille comme elle s’intéresse à soit, il n'y a d'autre choix que d'être entreprenant. Lui, avait fait le contraire et il commençait à s'en mordre les doigts. Tant pis pour lui. Drew était aussi mal à l'aise qu'elle à ce moment là. Voir même pire. Oui, parce qu'il se sentait honteux de ne pas avoir réagit avant. Il se racla la gorge et lui dit assez gêné. - Non mais ne t’excuses pas. - Puis il se gratta l'arrière du crâne complètement déboussolé. Il lui lança d'un air amusé. - Tu me rends nerveux. Enfin, je ne sais pas comment l'expliquer, mais... ça me fait peur ce qui est entrain de m'arriver. - Puis il prit un air un peu plus sérieux. - Seulement, je n'ai pas envie de me planter. Pas avec toi. On ne se connait pas depuis longtemps, mais... tu es très /trop/ importante pour moi pour que je fasse quelque chose sans réfléchir. C'est arrivé si rapidement que je me demande si c'est possible. -. Néanmoins, il n'avait pas besoin de beaucoup de temps pour réfléchir. Il savait vraiment ce qu'il ressentait pour elle. Il espérait avoir fait un pas de plus en lui avouant ça. Elle semblait si expressive, mais si sensible à la fois. Si fragile... Il ne voulait pas qu'elle souffre, il ne voulait pas souffrir aussi. Alors qu'elle avait toujours la tête baissée, si gênée de ce qu'elle venait de faire, il releva son visage pour qu'elle le regarde en touchant délicatement son menton. Puis, une fois leurs regards noyés l'un dans l'autre, il lui dit - Je n'ai pas envie de te faire du mal, pas le moindre du monde. - Puis il s'avança doucement vers elle et déposa ses lèvres tendrement sur celles de Dona tout en caressant la joue de la demoiselle de son pouce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dona Nichols

avatar

▪ SOME BLOSSOMS : 29

• I HOPE IT RAINS.
▪ grocery list :
▪ wildflowers:
▪ availability:
MessageSujet: Re: maybe we found love right where we are. (drew)   Ven 8 Jan - 17:21


maybe we found love right where we are.

"Non mais ne t’excuses pas."
, lâcha-t-il. Pourtant tout, dans son comportement, prouvait qu’il n’était pas à l’aise non plus. Mais, ça, Dona ne le remarqua pas, bien trop occupée à regarder ses pieds, de peur de croiser son regard. Elle avait honte. Extrêmement honte. C’était la première fois qu’elle prenait réellement les devants avec un homme. D’habitude, elle se débrouillait toujours pour que le garçon sur qui elle craquait fasse le premier pas. Mais, avec Drew c’était différent. Il tardait. Peut-être un peu trop au goût de la jeune femme. "Tu me rends nerveux. Enfin, je ne sais pas comment l'expliquer, mais... ça me fait peur ce qui est entrain de m'arriver." Il disait cela sur un ton amusé. La jeune femme se posait mille questions, interprétait déjà chacun de ses mots, l’air sur lequel il les employait. Elle n’avait pas l’esprit tranquille. Mais, la suite vint quelque peu la rassurer : " Seulement, je n'ai pas envie de me planter. Pas avec toi. On ne se connait pas depuis longtemps, mais... tu es très /trop/ importante pour moi pour que je fasse quelque chose sans réfléchir. C'est arrivé si rapidement que je me demande si c'est possible." Elle se surprit à sourire au moment où il se reprit. "Trop importante" avait-il dit. Enfin. Il se dévoilait, enfin, oui. Elle avait attendu cela bien trop longtemps. Toujours la tête baissée, elle sentit les phalanges de Drew venir doucement remonter son menton. Elle se perdit quelques secondes dans ses grands yeux bleus, avant que ce dernier ne confesse : "Je n'ai pas envie de te faire du mal, pas le moindre du monde." Et alors qu’elle inspirait profondément, les lèvres du jeune homme vinrent rejoindre les siennes. Au contact de son pouce contre sa joue, Dona ferma instinctivement les yeux pour se laisse aller à ce doux baiser. Sa main vint se poser sur la nuque du jeune homme et elle prolongea cet instant de pur bonheur. Et entre deux baisers, elle confia à son tour : "Le seul mal que tu pourrais me faire serait celui de sortir de ma vie." Elle employait les grands mots et avait certainement oublié de prendre en compte les craintes que Drew lui avait confiées quelques secondes auparavant. Mais, c’était connu. Dona écoutait plus son cœur que sa raison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: maybe we found love right where we are. (drew)   

Revenir en haut Aller en bas
 
maybe we found love right where we are. (drew)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Shooting Love 2007 (Naomi) Exzeal & Shmups Skill Test
» Jim carrey (What is love)
» love and hate
» [Vidéo] E.L.A. in Love at First Byte à voir absolument !!!
» Habbo Love 2007 = Pourrave

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: • HOOVER, ALABAMA (USA) :: - MCLOWELL AVENUE-
Sauter vers: